Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left



Le refuge en images...

Avez-vous trouvé toutes les informations nécessaires ?


Oui
Pas tout à fait
Pas du tout
Interview de M. Commails, président du refuge
Vign_president
- QUE SIGNIFIE : A.S.A.A.P. ?
Association pour la Sauvegarde des Animaux Abandonnés et Perdus.

- POUVEZ-VOUS NOUS RACONTER EN QUELQUES MOTS SON HISTOIRE ?
L’association a été fondée par Mme Hélène Fournier en 1992. C’est  une ancienne présidente d’une  S.P.A. des Pyrénées Orientales. Une partie du terrain sur lequel est bâti le refuge a été donnée par la vice-présidente de l’époque. L’autre partie a été achetée de manière à ce que tout appartienne à l’association. Nous possédons à présent trois hectares.Avec du personnel et des bénévoles, ils ont créé une association, effectué des travaux… Ils ont tirés des ficelles un peu partout et d’autres associations les ont aidés.Pour ma part, je suis arrivé en 1999. Il n’y avait pas d’électricité, je me suis battu pour l’obtenir, ce qui nous a quand même coûté 20 000€. Nous avons également géré l’alimentation en eau en réalisant deux forages. Les personnes qui nous ont soutenus lorsque j’ai pris la présidence continuent à nous aider aujourd’hui… Elles ne nous ont pas abandonnés. Ceci dit, pour améliorer encore le confort du refuge et sauver plus de chiens, nous avons vraiment besoin d’un plus grand nombre d’adhérents et de dons.

- COMBIEN DE PERSONNES S’OCCUPENT DU REFUGE ?
Six personnes s’occupent du refuge : il y a trois employés à mi-temps (à vingt heures par semaine avec des contrats aidés) ; et trois bénévoles : Eve, qui vient deux fois par semaine, mon épouse Maryline et moi-même.Pour les contrats aidés, l’Etat contribue à hauteur de 70 % du salaire brut. Le reste est à notre charge. Entre l’U.R.S.S.A.F. et la retraite complémentaire, cela nous coûte environ 3 000 € par trimestre, ce qui est une somme non négligeable.

 - COMBIEN D’ADHÉRENTS COMPTE VOTRE ASSOCIATION ? (au 8 février 2013)
L’association comprend 165 membres détenteurs du statut d’adhérent ainsi que 130 donateurs qui donnent ce qu’ils veulent à tout moment. 

- COMBIEN DE CHIENS SONT ACTUELLEMENT HÉBERGÉS DANS VOTRE REFUGE  ? (au 8 février 2013)
Nous hébergeons actuellement 53 chiens au refuge pour une capacité normale de 49.

Pour récupérer des chiens de la fourrière, nous devons avoir de la place. L’été, nous atteignons le chiffre de 65 chiens …Il faut savoir aussi qu’il est interdit à un refuge de récupérer des animaux errants. Seule la fourrière y est habilitée (voir Article L211-25). Nous n’avons ni le droit, ni les moyens de le faire. Quant à la fourrière elle n’a aucune possibilité de placer les animaux, cela est réservé aux refuges, (Associations, SPA …). A chacun son rôle.La fourrière ne rend les chiens qu’aux propriétaires qui viennent les chercher, et ce contre finance.Si une personne désire adopter un chien se trouvant à la fourrière, il faut que celle-ci lui indique le moment où le chien sera placé dans un refuge. Ce n’est qu’à ce moment qu’elle pourra venir l’adopter. Souvent la fourrière nous appelle directement et les gens viennent chercher le toutou chez nous.

« Malheureusement, les gens nous trouvent plus souvent sur le bottin pour l’abandon que pour l’adoption. »    


- EN MOYENNE, COMBIEN DE CHIENS SONT ADOPTÉS EN UNE ANNÉE ?
En moyenne il y a 105 adoptions par an.
En 2012, 97 chiens ont trouvé un foyer, 108 en 2011. En 2010, nous avons comptabilisé 140 adoptions ! Nous étions aux anges mais nous ne sommes malheureusement plus jamais revenus à ce chiffre…

- COMMENT ADHÉRER A VOTRE ASSOCIATION ?
Nous avons besoin de vous soit pour adhérer à l’association (la cotisation est de 24€ par an), soit en parrainant un toutou (montant libre versé quand vous le pouvez, ou en faisant un don). Ils sont déductible des impôts, bien entendu il faut simplement nous spécifier que vous souhaitez un bon de déduction fiscale !

- EN QUOI CONSISTE LE PARRAINAGE D’UN CHIEN ?
Le parrainage consiste à faire des dons pour un chien en particulier souvent pour le côté affectif. Les gens versent une somme, le montant qu’ils souhaitent et autant de fois qu’ils le veulent (par an, par mois, …). Nous recevons même des lettres adressées aux chiens parrainés. C’est « mignon ».

- QUELLE EST LA PROCÉDURE POUR ADOPTER UN CHIEN CHEZ VOUS ?

La procédure est simple, vous devez être munis :- d’une pièce d’identité,
- d’un justificatif de domicile
- et d’une participation financière :Pour un chien non castré ou une chienne non stérilisée la participation s’élève à 130 €.S’il s’agit d’un chien castré ou d’une chienne stérilisée, le montant s’élève à 180 €.

Pour un chien âgé de plus de 10 ans, nous ne demandons que 50€. Nous établissons également un dossier pour 30 millions d’amis que nous nous chargeons d’envoyer. S’il est accepté, les adoptants seront aidés à hauteur de 600€ de frais vétérinaires pris en charge par la fondation. Les sommes seront versées directement au vétérinaire dès les premiers soins apportés à l’animal. Cette clause, 30 millions d’amis la renouvelle tous les ans. Elle est valable pour 2013. 

- SONT-ILS VACCINÉS ET PUCÉS LORS DE L’ADOPTION ?
Oui, sans cela, ils ne peuvent pas quitter de la fourrière ou le refuge. C’est obligatoire.
 Concernant le formulaire de changement de propriétaire de la puce nous nous en occupons.

Nous remplissons nous-même la carte de tatouage ou puce et l’envoyons à la centrale canine avec le cachet de l’association et la signature du président. Cela oblige les gens à changer le nom du propriétaire.

Au moins nous sommes certains que c’est fait. Nous attendons cependant 10 à 15 jours. Ainsi, dans l’éventualité où le chien revient cela nous évite de refaire une carte de tatouage …Celle de Guismo, je ne l’ai pas envoyée de tout suite et j’ai bien fait …NB : avant 2013, il y avait d’un côté la centrale canine FICADO (FIchier des CArnivores DOmestiques) et de l’autre, le SIEV (Société d’Identification Electronique Vétérinaire).  Les deux ont fusionné pour l’ICAD (Identification des CArnivoresDomestiques ) http://www.i-cad.fr.

- ADOPTER UN CHIEN AGÉ, N’EST-CE PAS UNE CONTRAINTE ?
NON adopter un chien âgé n’est pas une contrainte. Un chien âgé, de par sa maturité donne souvent plus qu’un jeune chien. Le toutou a déjà souffert, il n’attend plus que l’amour d’un maître. Les nouvelles familles des plus vieux qui sont partis d’ici sont comblées. Ces personnes  nous appellent en disant : « c’est formidable, ce sont des crèmes, des chiens gentils ». Nous les sociabilisons un maximum et lorsqu’ils partent d’ici ils savent ce que sont les humains mais dans le bon sens. Et avec l’aide de 30 millions d’amis pour les chiens de plus de 10 ans, les premiers frais sont gratuits et l’adoption est moins chère. C’est tout un ensemble qui aide.

- PAR QUEL(S) MOYEN(S) LES PERSONNES EXTERNES PEUVENT VOUS VENIR EN AIDE  ?
Les possibilités sont nombreuses…Le bénévolat d’abord, mais le bénévolat sérieux. Pas comme ceux  qui viennent une fois et que vous ne revoyez plus. Les bénévoles qui vraiment restent, depuis 1999, je  peux les compter sur les doigts d’une main.  Il y a Eve qui vient le mardi et le jeudi après-midi. Si elle n’avait pas de travail chez elle, elle viendrait même plus souvent. On sait qu’elle est là et que l’on peut compter sur elle. Elle nous aide même financièrement. J’ai été étonné, l’an dernier lorsque nous avons effectué les stérilisations, en voyant qu’elle les avait payées de sa poche. Je lui ai dit « non quand même », elle m’a dit : « Si si, j’y tiens ». C’est la première fois que cela nous arrive.L’aide fournie doit être sérieuse et assidue. Un empêchement ponctuel est bien sûr possible, mais si la personne nous dit venir une fois par mois, et qu’elle vient effectivement une fois par mois, c’est l’idéal !

Nous apprécions les dons de croquettes pour changer des croquettes habituelles (nous les mélangeons au quotidien).  Nous avons besoin de 850 kg de croquettes par mois. Les couvertures, oui mais pas trop, car pour les chiens nous préférons de la paille. Nous avons une caravane pour la stoker. Si quelqu’un veut nous donner un ballot de paille il le peut ! Elle sert beaucoup, à partir du mois d’ octobre/novembre jusqu’à Mars/Avril. C’est comme si l’on nous donnait un sac de croquettes. Les couvertures servent principalement pour les naissances de chiots.BON A SAVOIR : Les puces se plaisent dans les couvertures. La paille, c’est mieux. S’il en manque, on en rajoute, si c’est sale, on la jette et on la brûle. C’est plus efficace. S’il y a des parasites, ils disparaissent.

En résumer, pour nous aider  il y a le bénévolat, le don de nourriture, de friandises, de paille et évidemment, de l’argent, comme je dis toujours, c’est le nerf de la guerre.

- AVEZ-VOUS DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES QUE VOUS SOUHAITERIEZ FAIRE PASSER ?
Oui, souvent, les gens pensent qu’un refuge comme le nôtre bénéficie de subventions diverses et variées. L’an dernier, nous avons eu 4000€ pour toute l’année, ce  qui prouve que ce n’est pas ce qui nous tient le plus. Pour vous donner une idée, le Conseil Général nous donne 1000 €, La mairie d’Ille 1430 €, Bouldamont 200€, Corbère 30 €, Saint Michel de Llote 100€, et cette année, surprise du Conseil Général du canton 350€.

Je tiens à préciser que ce sont les adhérents et les donateurs qui permettent de faire vivre le refuge où les chiens apprennent à faire à nouveau confiance aux hommes. Ce sont les adhérents et les donateurs qui donnent la chance à ces toutous de retrouver un foyer où ils pourront recevoir tout l’amour et toute l’attention qu’ils méritent. Alors si vous le pouvez, si vous le souhaitez, même s’il y a beaucoup à faire dans le monde et même si l’ASAAP n’est pas le seul refuge à avoir cette vocation nous vous proposons de faire votre part dès à présent.

© 2010 - 2013 - Refuge ASAAP tout droit réservé
Créer un site avec WebSelf